A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides

La magie de la poésie
 
AccueilPortail.S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)

Aller en bas 
AuteurMessage
zuran
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Sam 13 Oct 2012 - 9:33

Bonjour tout le monde!^^

Bon, je vais envoyer du lourd...

C'est une humaine, elle en a 14 lui c'est un démon et il en a 20 et ils s'aiment énormément.

Vous êtes prévenus.

Voici le texte, en espérant qu'il ne soit pas trop mal.

Bonne lecture.^^




Trinity. (ceci est une simple scène pas l'histoire "trinity" en elle même, c'est pourquoi je le poste séparément.)

Trinity. V1.2.0



La lune berçait les lieux de sa douce lumière. La ville dormait paisiblement, peu active, même si certains regardaient un film, lisaient un livre, surfaient sur le réseau ou vaquaient à toutes autres activités. Parmi les quelques lumières allumées sur une des faces argentée luisante d'un grand et large immeuble aux lignes épurées, l'une d'entre elles était bien moins importante, moins intense que les autres.

Il restait assis sur son vaste lit aux draps noirs soyeux. L'éclairage chaleureux donnait des ombres douces et rassurantes ici et là. Le démon fixait la jeune fille, l'adolescente de quatorze ans qui était habillée d'une jupe courte en tissus raffiné et de couleur noire lui arrivant à mi cuisses. Toute fine, toute menue mais néanmoins bien portante, elle arborait une poitrine à l'image de son corps, discrète. Nara adressa un sourire de bien être à son démon, plantant ses yeux bleus turquoise dans ceux oranges flamboyant de celui qu'elle convoitait. Sa superbe et jeune voix le ravit.

_Mais au fait, je ne t'ai pas dis, je l'ai déjà fais un certain nombre de fois avant toi.

_J'ai pas envie de jouer à ça avec une gamine...

_Oh, c'est une question de point de vu tu sais ( viens vers le démon de vingt ans) je suis assez mature, assez mûre, à mon âge. Sache que ça ne me pose absolument aucun problème...

_Moi ça me gêne... je ne peux pas faire ça avec toi, désolé.

_Tu vas nier longtemps tes sentiments ? Fuir le bonheur que nous pourrions partager ensembles ?

Il soupira d'exaspération mais il devait avouer que d'un autre côté elle avait parfaitement raison. Le jeune homme savait très bien qu'il ne savait pas lui dire « non » et qu'elle en profitait... mais est-ce qu'elle en profitait pour son intérêt, de façon malsaine ? Loin de là. Nara était très gentille et certainement pas manipulatrice ou profiteuse dans le mauvais sens du terme. Elle ne faisait rien sans mauvaises intentions.

_Mes parents sont au courant de tout et ils veulent te connaître, ils ne te jugent pas. Je pense que tu pourrais très bien t'entendre avec eux. Et sache que dans la mesure où nous aurions des ennuis ils seraient peut-être même prêts à nous aider.

Son T-shirt noir rendait très bien ses formes, ses longs cheveux légèrement ondulés couleur de cuivre assez foncé et l’allure élancée de la jeune fille la rendaient élégante. Elle était pieds nus dans la grande chambre avec à côté la belle bai vitrée renforcée qui donnait sur les autres buildings de la ville. Elle s'approcha encore, souriante, sûre d'elle. Il ne pouvait y résister, à ce désir brûlant qu'elle provoquait en lui, ce désir qui enflammait son être et l'écrasait comme jamais. Aucune autre fille si jeune n'aurait pu faire battre son cœur comme l'adolescente.

Nara avait quelque chose en plus, quelque chose dans son intelligence, dans son esprit, dans son caractère doux et pourtant ferme à la fois. Quand elle voulait quelque chose l'adolescente l'obtenait presque par tous les moyens. Pour cette raison elle avait déjà un BAC littéraire, un BAC viticole, un diplôme dans un métier porté sur le social et en ce moment la belle étudiait pour travailler dans l'informatique. Il s'agissait d'autant de domaines différents qu'elle voulait de cordes à son arc. Il ne pouvait qu'être admiratif devant une telle force de caractère à cet âge, une telle volonté.

Il la respectait, sans doute trop dans un sens, pour oser franchir le pas, être avec elle autrement qu'en discutant, qu'en partageant des moments simples comme se faire un plateau télé, aller au cinéma ou dans un restaurant. Il était incapable de résister à celle qui, il fallait l'avouer, faisait vibrer son cœur. Elle passa délicatement les mains sur ses joues, souriante.

_Si tu pouvais arrêter avec tes principes, avec cette éthique, cette morale inutile entre nous et qui n'a aucun sens pour moi, ce serait pas mal. Tu ne sais pas ce que tu loupes et c'est bien dommage.

_Si mes parents l'apprennent je vais avoir de sérieux problèmes... mais je ne peux pas leur mentir non plus, je n'en n'ai pas envie, je ne peux pas me le permettre. Ce sera sans doute pire s'ils le découvrent.

_C'est pour cette raison que j'ai tout dis à mes proches. Au moins ils savent à quoi s'en tenir, ce qui peut se passer et ils ne sont pas pris au dépourvu, ils ne tombent pas des nus, ils ne sont pas surpris.

Elle planta ses yeux dans les siens, il ne dit rien, la laissant s'approcher, comme hypnotiser par cette fille au visage fin et au teint clair, très charmante, très attirante... irrésistible. Nara approcha son visage du sien, il eut un mouvement de recul, elle le retint sans violence, sans forcer, avec douceur.

_Je n'ai pas du tout peur d'être avec toi et de m'offrir à un démon nettement plus âgé... même si là c'est plus que limite ce n'est probablement pas encore vraiment un énorme problème.

_Ils en pensent quoi tes parents ?

_Tant que notre relation reste saine, tant que je suis heureuse, vu qu'ils ont bien remarqué que ces derniers temps je me sentais très bien, alors ils ferment les yeux. Ils ne veulent pas me contrarier, ils tiennent trop à la relation très proches qu'on a puisqu'on se dit tout sans gêne ni retenue. Et moi aussi j'y tiens, tout comme je tiens à toi.

_Tu l'as fais souvent ?

_Mmmm, quelques fois avec mon premier et le deuxième mais je les ai plaqué, ils ne m'ont pas convenus, trop superficiels, trop immatures.

_Je comprend, tu es très en avance...

Elle se jeta presque à ses lèvres, il n'eut pas le temps de réagir. Surpris, il ne bougea pas, puis après quelques secondes il se laissa aller, l'embrassant également, passant une main sur son visage. Il n'avait aucune envie de la contrarier ou de la repousser. Cet instant sembla durer une éternité avant qu'elle ne cesse d'étreindre son cou, avant qu'elle ne le regarde droit dans les yeux, encore une fois. Il ne savait pas lui dire « non » ni lui refuser quoi que ce soit.

_Je sais très bien que tu as beaucoup de désir pour moi, que c'est réciproque, alors laisses-toi aller, ne résistes plus, laisses moi venir à toi, ne me repousse pas. Dans sept mois j'ai quinze ans, là ça ira déjà mieux...

_Je... pourquoi...

Elle posa un doigt sur ses lèvres, forçant son démon à se taire, gentiment, sans méchanceté ni domination. L'adolescente lui adressa un sourire doux, il ne dit rien, la laissant faire.

_Avoue que je suis une fille vraiment superbe non ?

_Je confirme, on doit avoir de la chance tous les deux...

Passant ses mains sous sa jupe sans aucune gêne devant Warène, le démon à la peau sombre, aux oreilles pointues, aux nez de fauve, aux avants bras recouverts de fourrure, comme le bas de ses jambes, elle fit glisser sa culotte blanche entre ses jambes, mutine. Là encore il ne pouvait résister, incapable de refuser quoi que ce soit à se bien aimée.

_Au fait (viens vers le démon, prête à s'asseoir sur ce dernier) je suis ta première petite amie non ?

_Oui en effet...

Elle cueillit ses lèvres, il céda littéralement. Le démon passa sa main sous la jupe, caressant la cuisse de sa belle. Elle commença à défaire la ceinture de son jean noir, puis la braguette, tandis qu'il continuaient de s'embrasser. Nara sentait son cœur sursauter dans sa poitrine, le désir l'enflammer et la brûler comme jamais.

_Tu es prêt ?

_Pas vraiment, donnes moi un peu de temps s'il te plaît.

_Je comprend... ne t'inquiètes pas, tout ira bien.

Elle s'assit sur la créature démoniaque, l'enlaçant de ses bras, venant encore le goûter avec entrain. La jeune fille mesurait un mètre soixante, lui faisait un mètre quatre-vingt quatre. Autant dire que leur différence de taille était frappante. C'était une petite sourie avec un lion. Elle le laissait prendre ses marques, venir à elle tout doucement.

_Caresses-moi, ça ne me gêne pas... et je pense que... quelques préliminaires seraient l'idéal.

Il obtempéra, s'habituant à ce contact nouveau. Il passa son autre main sous le T-shirt de son amoureuse, sentant la douce peau de Nara. De sa main sous la jupe il remonta, jusqu'à l'entre jambes de cette fille qui n'attendait qu'une chose. Encouragé par son regard insistant, il commença à la caresser à cet endroit sensible tandis qu'elle levait son T-shirt, dévoilant son soutien gorge blanc en toile fine qui laissait librement s'exprimer ses douces formes dont elle était très fière. Elle retira le siens, découvrant son torse musclé, ses tablettes de chocolat alléchantes.

_Tu es folle...

_Je veux juste être heureuse...

Elle l'incita à continuer, commençant à le caresser de façon très intime, provoquant son excitation, faisant tomber les dernières barrières. Nara retira son soutien gorge, dévoilant ses seins menus, ronds et fermes qui pointaient fièrement. Elle n'avait pas peur et restait confiante. Il continua de toucher son entre jambes, de moins en moins gêné, de plus en plus confiant. Ils s'embrassèrent à nouveau, n'hésitant pas à lier leur langues pour la première fois. Elle passa ses mains sur son corps, parcourant ses muscles avec avidité.

Il la caressait et ses mains la parcouraient avec tendresse. Ils se regardèrent dans les yeux une fois de plus, tendrement, prêts à passer à l'acte et à être ensembles pour de bon. Une de ses mains remonta doucement, sur le côté, parvenant à un sein et le saisit avec délicatesse, commençant à le masser, titillant le téton du bout des doigts tandis qu'il commença à durcir. De son autre main il massa l'entre jambes de sa fiancée, deux doigts venant glisser le long de ses fines et délicates lèvres intimes, un autre s'occupant du clitoris de l'adolescente qui souffla de plaisir et d'excitation.

Elle commençait et mouiller, se préparant ainsi à bien le recevoir entre ses cuisses. Elle n'hésita pas une seconde à caresser le sexe de Warène qui était déjà assez dur et tendre à la fois avec un aspect humain et animal à la fois et de couleur rose virant au rouge très sombre au bout qui se dégradait en une couleur marron presque noire. Elle ne se rasait pas, ce qui faisait qu'un fin duvet recouvrait ses fines lèvres intime que deux doigts commençaient à pénétrer doucement. Sous le regard brûlant de sa douce il enfonça progressivement ses doigts en elle, remuant et glissant à l'intérieur.

L'adolescente sentait la chaleur monter, tout comme la tension. Pour une première fois il se débrouillait assez bien. Ils s'embrassèrent encore en liant leur langues, celle du démon étant plus longue et pointue que celle de l'humaine, plus sombre aussi. Retirant sa main de l'inimité de sa belle, il la laissa faire, croisant son regard mutin. Elle était sulfureuse, provocante, folle de désir. Elle mit en contact leur sexes l'un contre l'autre, le faisant frotter sans retenue, en douceur. Ils sentaient encore la tension monter, lui l'envie de passer à l'acte de chair avec elle. Ils se fixèrent à nouveau droit dans les yeux, avec un puissant désir.

Nara le fit entrer en elle, sentant bien passer la chose dure et tendre de son homme démon entre ses cuisses. C'était serré, doux, chaud, agréable... un pur délice. Une fois entièrement en elle, ils cessèrent tout mouvement, s'habituant l'un à l'autre, sentant une vague de plaisir commencer à les étreindre avec force. Elle lui adressa un sourire radieux.

_Alors, comment c'est ?

_C'est merveilleux...

_Je m'offre entièrement à toi (l'embrasse tendrement) parce que je t'aime.

La jeune fille commença à faire un mouvement de va et viens avec son corps et ses belles hanches, sentant la chose glisser en elle. Il posa ses mains sur ses côtés non loin des cuisses, elle les déplaça à ses jolies fesses qu'il saisit, accompagnant son mouvement d'allez et venus en elle, dans son intimité chaleureuse. Ils y allaient en douceur, pour ne pas risquer de faire mal à Nara qui sentait plus que bien passer le sexe de son homme entre ses cuisses ouvertes. Ils se regardèrent et se sourirent mutuellement avec gentillesse.

_Je te veux Warène, je te veux en moi encore et encore. Je veux qu'on ai une première fois mémorable, que tu jouisse en moi autant que tu le voudra, sans retenue. Je n'ai pas peur, j'en ai terriblement, envie, le désir me consume plus que tout désormais... un désir fou que j'ai pour toi mon chéri.

_Je sais mon amour, je sais, et j'ai aussi très envie de toi.

Elle accéléra, ils se turent, goûtant à ces moment délicieux, jouissif, à ce plaisir écrasant tandis qu'il sentait son sexe glisser en elle, se retirer et de nouveau pénétrer avec douceur et intensité. Il soufflèrent sous les effets si bons, si doux, si chauds pour eux. Incapable de se contrôler, il serra un peu les fesses de son amoureuse folle d'excitation. Il entrait et sortait avec plus d'assurance, sans se gêner, sans être violent, sans faire mal. Elle commença à faire des mouvements légèrement circulaire en se déhanchant de façon modérée.

Cette sensations serré entre les cuisses de sa jeune, voir très jeune, compagne, avec cette volupté autour de son sexe, le rendaient fou. Il sentait la tension monter, l'envie de jouir en elle arriver à vive allure tandis que la jeune fille continuait de le faire aller et venir en elle. Voyant les joues rosées de son démon, elle aussi ivre de plaisir, l'adolescente redoubla d'effort pour le faire venir en elle de façon plus directe, plus insistante, plus jouissive. Ses mains quittèrent les fesses de sa douce colombe, remontant sur les côtés, glissant vers les seins bien fermes, les prenant sans violence et les massant avec une légère fougue en titillant les tétons sans hésitation.

Il sentait le souffle de sa fiancée sur son cou. Elle continuait de le faire venir, appuyée contre lui, une main sur son épaule, un bras autour de son cou. Ses joues étaient bien roses, la température montait en puissance, leur corps s'échauffait vivement.

_On a oublié le spermicide on devrait arrêter Nara...

_Hors de question... je veux aller jusqu'au bout sans interruption, que tu vienne en moi, être avec toi. On avisera de toute façon, on verra bien.

_Très bien alors dans ce cas...

Entraîné par sa dulcinée, il engagea des allez retour en elle, en concert avec sa douce. Elle ne put s'empêcher d'émettre des couinements d'extase étouffés, le laissant entrer et sortir en concert, synchronisés ensembles. De son bras autour du cou du démon, elle se serra contre lui, mettant en contact sa poitrine conrtre son torse. Il sentit sa toute jeune compagne jouir, les contractions autour de son sexe et il pénétra en elle alors que celle-ci s'était arrêtée en jouissant, en gémissant de plaisir.

Ainsi il prolongeait le moment si intense de son amoureuse et ce fut à son tour de jouir, entrant en elle autant que possible, prenant ses fesses et la plaquant contre lui, mettant en contact leurs corps bouillants et sentant sa semence partir. Il émit lui aussi une plainte quand cela arriva, sentant encore le souffle de sa douce dans sa nuque et elle le siens aussi sur son cou. Un moment s'écoula avant qu'ils ne se calment, avant qu'ils décident de continuer autrement. Il se retira, elle s'allongea sur le lit, écartant les cuisses qu'elle releva, prête à le recevoir, à jouir encore avec lui.

_Les démons sont très productifs... je ne pensais pas que ce serait à ce point, même si une amie me l'avait dit je ne m'en doutais pas tellement.

_Tu n'es pas au bout de tes surprise, nous sommes endurants et vigoureux...

_J'ai hâte de voir ça mon doux compagnon...

_Mais vos désirs sont des ordres votre altesse...

Elle sentait la semence du démon en elle, entre ses jambes, s'écouler, sachant que ce n'était pas terminé et désireuse de continuer avec plus d'ardeur et d'intensité. Nara le laissa venir sur elle, l'embrasser, prendre ses seins menus et la pénétrer doucement, sans aucune violence. Une fois entièrement en elle, il commença son mouvement de va et viens, entrant avec de plus en plus d'entrain, goûtant encore à ces sensations si agréables, si belles, si excitantes. Il commença à déposer des baisés dans son cou, descendant et prenant le sein dans ses lèvres, léchant le téton durcis avec sa langue désireuse d'y goûter.

De sa main valide il massa le clitoris de sa douce tout en la pénétrant avec plus d'aisance qu'au début, de façon plus directe, sans jamais lui faire mal, sans jamais être une brute, toujours en douceur. Elle fermait les yeux, se cabrant parfois en arrière sous de telles sensations qui faisait monter encore la température et s'échauffer son corps qui tremblait de désir et d'excitation. Il redoubla d'intensité dans ses pénétrations, dans ses attouchements délicieux et excitants. La jeune fille se retenait d'émettre des plaintes d'extase tandis qu'il faisait tout son possible pour qu'elle jouisse au plus vite, pour jouir à son tour.

Il releva un peu les jambes de sa bien aimée tout en les écartant pour pénétrer sous un autre angle. Il était sur elle et n'hésitait pas un instant à la toucher, à prendre du plaisir avec cette jeune fille qui aurait, aux premiers abords, presque parue pure et innocente. Pour la deuxième fois elle jouit, se cabrant pour de bon en arrière, ne pouvant se contenir, poussant une plainte aiguë fort plaisante aux oreilles du démon qui redoubla d'intensité en venant en elle, sentant sa propre jouissance arriver, sentant qu'il était au bord de sa propre extase et les contractions vaginales autour de son sexe en feu.

Puis il ensemença sa fiancée, se retirant en partie mais toujours en elle. Nara sentit alors la semence jaillir entre ses cuisses brûlantes et se répandre plus bas, s'écouler, débordant de son intimité jusque sur ses fesse plus bas pour finir sur les draps. C'était une semence écarlate, chaude, huileuse, une semence de démon. Il soufflait fort, lovant sa tête dans le cou de la jeune fille qui l'enlaça de ses bras, doucement, les joues bien empourprées.

_Tu peux encore le faire, une dernière fois, juste pour ce soir...

_Pas que pour ce soir ma chérie... pas que pour ce soir...

Se retirant, il laissa sa compagne choisir une position, elle décida de se mettre à quatre pattes à sa plus grande surprise, désireuse de le recevoir ainsi. Il commença par caresser l'entre jambes de l'adolescente, puis introduisit deux doigts qu'il fit glisser vivement, massant le clitoris de son pouce, provoquant une nouvelle décharge de chaleur et de plaisir qui, comme aux deux premiers coups, envahit tout le ventre et le corps de la belle Nara. Il retira ses doigts et commença par faire glisser son sexe sur celui de la jeune adolescente qui visiblement n'attendait qu'une chose... être pénétrée et ensemencée encore une fois par son bien aimé.

_Tu peux y aller... je suis prête...

Il entra en elle, ses mains venant saisir les seins, les masser, un doigt venant à chaque fois exciter le téton, le caresser. Chaque sein tenait facilement dans une main, ils n'étaient pas gros du tout mais vraiment magnifiques. Jamais elle ne se ferait opérer pour avoir une plus grosse poitrine car elle s'aimait comme ça, elle se trouvait plus belle ainsi qu'autrement. Cette fois il décida d'y aller un peu plus fort, un peu plus vite, entrant en elle avec d'avantage d'entrain et de façon plus franche, évitant de lui faire mal, faisant attention à ne pas la brusquer.

Il entendait le souffle chaud de sa jeune compagne, sentait son excitation, son plaisir, sa chaleur, ce qui lui en procurait aussi beaucoup également. Presque à chaque fois il se plaquait contre elle en la pénétrant avec plus d'ardeur qu'au début, sans violence, sans douleur. Il sentait encore comme c'était serré, doux, chaud, délicieux. Il continua de masser les seins, les tenant avec plus d'insistance, pénétrant avec plus de vigueur, parfois en faisant de vif et court allez retour en elle puis redonnant des coups de bassin après, doucement.

Ils sentaient encore une fois la tension monter, la chaleur les envahir, les enivrer, les rendre fous. Il agrippa les hanche de l'adolescente qui gémissait, au bord de l'extase. Puis il prit en partie les fesses de Nara qui visiblement n'en pouvait plus, folle de plaisir. Le démon à la peau sombre sentit pour la troisième fois la jeune fille jouir, les agréables contractions qui lui plaisaient tant, et ne put s'empêcher de pénétrer un peu plus vite, un peu plus fort, pour faire durer ce moment pour elle.

Elle gémit sous autant d'effets, ne pouvant plus se contrôler, sentant alors la jouissance de son démon en elle tandis qu'il pénétrait aussi profond que possible. La semence coula autour du sexe de Warène qui se retira. Il gardait les mains sur les fesses de sa jeune fiancée qui sentait la semence démoniaque continuer de couler en elle. L'adolescente se coucha sur le côté, respirant fortement, toujours écrasée par le plaisir, l'entre jambes plus enflammé que jamais.

Il s'allongea à côté d'elle, baladant sa main sur son corps, souriant de bien être. Nara se colla à son homme maléfique, sentant avec délectation son corps bouillant, sa peau douce légèrement humide. Elle le laissait faire, sans gêne, sentant la main délicate épouser ses courbes, prendre un sein, puis l'autre. La main descendit, caressant alors le ventre chaud de la jeune adolescente qui se détendait complètement. Il déposa un baisé dans son cou.

_Je t'aime...

_On a pris un très gros risque Warène... si je tombe enceinte il faudra prendre une décision car je ne sais pas encore si je le garde ou pas.

_Techniquement être père ne me dérange pas mais qu'une fille si jeune ai un enfant avec moi c'est assez chaud...

_Tu sais que quand je veux quelque chose je l'ai même si là il est probable que je me débarrasse de cet embryon si effectivement je tombe enceinte. Ce n'est pas un crime et c'est incontestable.

_Je ne te le fais pas dire. Quelque soit ta décision je serai là avec toi. Je sais aussi que... enfin peut-être, je pense, que tu pourrais être une bonne mère. La raison à cela est très simple. Si tu le gardes je sais parfaitement que tu vas t'impliquer, que tu vas assumer et aussi t'investir.

_Oui effectivement. Déjà j'irai chercher des informations au planning familial et de quoi m'instruire pour savoir comment bien s'occuper d'un bébé et surtout, vue que je suis jeune et que je sais qu'à mon âge il y a des risques, je chercherai à savoir quels sont ces risques et à les limiter au maximum.

_Je serai là avec toi si tu décides de le garder. Et puis le bon côté, c'est que nos parents et nous même nous aurons un bébé à chouchouter. J'irai en parler à ma famille, de ce qui s'est passé ce soir entre nous. Tu feras de même je suppose.

_Oui... ils s'y attendent, ils le savent. Ne t'inquiète pas, ça ira, j'en suis sûre. Bonne nuit mon preux chevalier.

_Bonne nuit ma belle et douce dulcinée.

Ils s'endormirent l'une dans les bras de l'autre, dans leur chambre dont les lumières furent éteintes. Ils ne laisseraient rien ni personne leur barrer la route. Elle ne savait pas si elle garderait l'embryon dans le cas d'une grossesse. C'était un choix très délicat qu'il fallait faire à deux et aussi beaucoup réfléchir et ils le savaient aussi bien l'un que l'autre. Seul l'avenir leur dirait s'ils seraient parents ou s'ils ne le seraient pas si tôt.





Dernière édition par zuran le Sam 13 Oct 2012 - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zuran
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Sam 13 Oct 2012 - 12:49

Juste pour dire que j'ai pas mal de répétitions, si quelqu'un peut m'aider à corriger ce détail svp?^^
Revenir en haut Aller en bas
chriss
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2836
Age : 55
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/03/2010

Jeux du forum.
Points du joueur.:
110/500  (110/500)

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Sam 13 Oct 2012 - 18:55



Il était incapable de résister à celle qui, il fallait l'avouer, faisait vibre son cœur. Elle passa délicatement les mains sur ses joues, souriante.

Je chercherai à savoir ces risques et à les imiter au maximum.

Vibrer et limiter je suppose !

J'ai aimé ton texte , c'est très chaud et très sensuel à la fois

c'est vrai qu'il y a beaucoup de répétition
mais je suis mal placé pour t'aider
Il te faudrait Erzy pour ça , vu que Mélany est trop jeune

Bravo il faut oser
Revenir en haut Aller en bas
zuran
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Sam 13 Oct 2012 - 19:05

Merci bien, faute corrigée, texte un peu amélioré et corrigé, du moins, partiellement...

Je vais éditer le premier post pour mettre la version à jour.
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Sam 13 Oct 2012 - 22:20

Alors déjà, tes tirets de dialogues sont faux, Zuran. Il faut mettre des tirets cadratins, ceux-là : —. Ils ne se trouvent pas sur le clavier. Pour les obtenir il faut faire Alt0151.
Autre point : il ne faut pas sauter de lignes dans un chapitre. Lorsqu'on fait un saut de ligne, c'est lorsqu'un grande période de temps s'est écoulée (une nuit, par exemple).

Mes corrections : en rouge, c'est tout ce que j'ai changé, corrigé, reformulé, ajouté, modifié. En vert ce sont les répétitions. Je te les ai presque toutes corigées, mais les deux qui le reste, c'est à toi de chercher un peu et de les modifier, Zuran. Wink


La lune berçait les lieux de sa douce lumière. La ville dormait paisiblement, peu active, même si certains regardaient un film, lisaient un livre, surfaient sur le réseau ou vaquaient à toutes autres activités. Parmi les quelques lumières allumées sur une des faces argentée luisante d'un grand et large immeuble aux lignes épurées, l'une d'entre elles était bien moins importante, moins intense que les autres.
Il restait assis sur son vaste lit aux draps noirs soyeux. L'éclairage chaleureux donnait des ombres douces et rassurantes ici et là. Le démon fixait la jeune fille, l'adolescente de quatorze ans qui était habillée d'une jupe courte en tissus raffiné et de couleur noire lui arrivant à mi cuisses. Toute fine, toute menue, mais néanmoins bien portante, elle arborait une poitrine à l'image de son corps, discrète. Nara adressa un sourire de bien être à son démon, plantant ses yeux bleus turquoise dans ceux oranges flamboyant de celui qu'elle convoitait. Sa superbe et jeune voix le ravit.
— Mais au fait, je ne t'ai pas dit ! Je l'ai déjà fait un certain nombre de fois, avant toi.
Je n'ai pas envie de jouer à ça avec une gamine...
— Oh, c'est une question de point de vue, tu sais.
La jeune femme s'avançe vers le démon de six ans son aîné.
— Je suis assez mature, pour mon âge. Et sache que ça ne me pose absolument aucun problème...
— Moi, cela me gêne... Je ne peux pas le faire avec toi, désolé.
— Tu vas nier encore longtemps tes sentiments ? Fuir le bonheur que nous pourrions partager ensemble ?
Le jeune démon soupira d'exaspération, mais il devait s'avouer qu'elle avait parfaitement raison. Elle savait très bien qu'il ne savait pas lui dire « non », et qu'elle en profitait... mais le faisait-elle pour son intérêt, de façon malsaine ? Loin de là. Nara était une jeune adolescente très gentille, et certainement pas manipulatrice ou profiteuse dans le mauvais sens du terme. Elle ne faisait rien sans mauvaises intentions.
— Mes parents sont au courant de tout et ils souhaiteraient te rencontrer. Ils ne te jugeront pas, tu peux en être certain. Je pense sincèrement que tu pourrais très bien t'entendre avec eux. Et sache que dans la mesure où nous aurions des ennuis, ils seraient peut-être même prêts à nous aider.
Le tee-shirt noir que portait la jeune femme mettait en valeur sa mince silhouette. Ses longs cheveux, légèrement ondulés et de couleur cuivre assez foncé, ainsi que son allure élancée, la rendaient très élégante, ce qui contrastait avec son jeune âge. Elle était pieds nus dans la grande chambre où ils se trouvaient. À côté d'elle se trouvait une charmante baie vitrée renforcée qui donnait sur les autres buildings de la ville. Elle s'approcha encore, souriante, sûre d'elle. Il ne pouvait résister à ce désir brûlant qu'elle provoquait en lui, cette passion qui enflammait son être et l'écrasait comme jamais. Aucune autre fille, même si jeune, n'aurait pu faire battre son cœur comme l'adolescente qui se tenait devant lui.
Nara avait un truc en plus qui lui plaisait, quelque chose dans son intelligence, dans son esprit, dans son caractère doux et pourtant ferme à la fois. Quand elle voulait quelque chose, la jeune fille l'obtenait, presque par tous les moyens. Pour cette raison elle avait déjà un BAC littéraire, un BAC viticole, et pour compléter son CV, un diplôme dans un métier porté sur le social. En ce moment, la belle étudiait pour travailler dans l'informatique. Il s'agissait d'autant de domaines différents qu'elle voulait de cordes à son arc. Il ne pouvait qu'être admiratif devant une telle force de caractère à cet âge, une telle volonté.
Il la respectait, sans doute trop dans un sens, pour oser franchir le pas, être avec elle autrement qu'en discutant, qu'en partageant des moments simples comme se faire un plateau télé, aller au cinéma ou dans un restaurant. Il était incapable de résister à celle qui, il fallait l'avouer, faisait vibrer son cœur. Devinant ses pensées, elle passa délicatement les mains sur ses joues, souriante.
— Si tu pouvais arrêter avec tes principes, avec cette éthique, cette morale inutile entre nous et qui n'a aucun sens pour moi, ce serait pas mal. Tu ne sais pas ce que tu loupes et c'est bien dommage.
— Si mes parents l'apprennent, je vais avoir de sérieux problèmes... mais je ne peux pas leur mentir non plus, je n'en n'ai pas envie, je ne peux pas me le permettre. Ce sera sans doute pire s'ils le découvrent,de tout façon.
— C'est pour cette raison que j'ai tout dit à mes proches. Au moins, ils savent à quoi s'en tenir, ce qui peut se passer, et ils ne sont pas pris au dépourvu ni surpris.
Elle planta ses yeux dans les siens, captivante. Il ne dit rien, la laissant s'approcher, comme hypnotiser par cette fille très charmante, très attirante... irrésistible. Nara approcha son visage fin au teint clair du sien, provoquant un mouvement de recul chez le démon. Elle le retint sans violence, sans forcer, avec douceur.
— Je n'ai pas du tout peur d'être avec toi et de m'offrir à un démon nettement plus âgé que moi... même si là, c'est plus que limite, ce n'est probablement pas encore un énorme problème.
Tes parents en pensent quoi ?
— Tant que notre relation reste saine, tant que je suis heureuse, vu qu'ils ont bien remarqué que ces derniers temps je me sentais très bien, alors ils ferment les yeux. Ils ne veulent pas me contrarier, ils tiennent trop à la relation très proche que nous avons, puisque nous nous disons tout sans gêne ni retenue. Et moi aussi j'y tiens, tout comme je tiens à toi.
Et tu l'as fait souvent ?
Hum... Quelques fois avec mon premier petit copain et avec le deuxième. Mais j'ai fini par les plaquer, car ils ne m'ont pas convenus, ils étaient trop superficiels et immatures.
— Je comprends. Tu es très en avance...
Elle se jeta presque à ses lèvres, si bien qu'il n'eut pas le temps de réagir. Surpris, il ne bougea pas, puis après quelques secondes il se laissa aller, l'embrassant également, passant une main sur son visage. Il n'avait aucune envie de la contrarier ou de la repousser. Cet instant sembla durer une éternité avant qu'elle ne cesse d'étreindre son cou et qu'elle le regarde droit dans les yeux, encore une fois. Il ne savait pas lui dire « non », ni lui refuser quoi que ce soit.
— Je sais très bien que tu as beaucoup de désir pour moi, que c'est réciproque, alors laisse-toi aller, ne résiste plus, permet moi de venir à toi, ne me repousse pas. Dans sept mois j'aurais quinze ans, et là ça ira déjà mieux...
— Je... pourquoi ?
Elle posa un doigt sur ses lèvres, forçant son démon à se taire, gentiment, sans méchanceté ni domination. L'adolescente lui adressa un sourire doux, il ne dit rien, la laissa faire.
— Avoue que je suis une fille vraiment superbe, non ?
— Je confirme, on doit avoir de la chance, tous les deux...
Passant ses mains sous sa jupe sans aucune gêne devant Warène, le démon à la peau sombre, aux oreilles pointues, aux nez de fauve, aux avants bras recouverts de fourrure, comme le bas de ses jambes, elle fit glisser sa culotte blanche entre ses jambes, mutine. Là encore il ne pouvait résister, incapable de refuser quoi que ce soit à sa bien aimée.
— Au fait...
Mara s'approche du démon, prête à s'asseoir sur ce dernier.
Je suis ta première petite amie, non ?
— Oui, en effet...
Elle cueillit ses lèvres, et il céda littéralement. Le démon glissa sa main sous la jupe, caressant la cuisse de sa belle. De son côté, Mara commença à défaire la ceinture de son jean noir, puis la braguette, tandis qu'il continuaient de s'embrasser. La jeune fille sentait son cœur sursauter dans sa poitrine, le désir l'enflammer et la brûler comme jamais.
— Tu es prêt ?
— Pas vraiment, donne-moi un peu de temps, s'il te plaît.
— Je comprends... Ne t'inquiète pas, tout ira bien.
Elle s'assit sur la créature démoniaque, l'enlaçant de ses bras, venant encore le goûter avec entrain. La jeune fille mesurait un mètre soixante, tandis que lui faisait un mètre quatre-vingt quatre. Autant dire que leur différence de taille était frappante. C'était une petite souris avec un lion. Elle le laissait prendre ses marques, venir à elle tout doucement.
— Caresse-moi, cela ne me gêne pas, au contraire... et je pense que... quelques préliminaires seraient l'idéal.
Il obtempéra, s'habituant à ce nouveau contact. Il passa son autre main sous le tee-shirt de son amoureuse, sentant sa peau douce et fine. Puis, le démon remonta la main qu'il avait posé sous sa jupe jusqu'à l'entrejambe de cette fille qui n'attendait que ça. Encouragé par son regard insistant, il commença à la caresser à cet endroit sensible, tandis qu'elle levait son haut, dévoilant son soutien gorge blanc en toile fine qui laissait librement s'exprimer ses douces formes dont elle était très fière. Elle lui retira le sien, découvrant son torse musclé et ses tablettes de chocolat alléchantes.
— Tu es folle...
Non, je veux juste être heureuse...


Question : Comment Nara peut-elle déjà avoir deux Bac plus un diplôme alors qu'elle n'a que 14 ans ? C'est peu probable, tu ne crois pas ?

Bon, sinon, comme tu peux le voir, je n'ai corrigé que la première partie de ce que tu as posté. Et comme tu peux le constater, il y a du boulot ! Je vais attendre que tu corriges cette partie pour lire la suite.

Encore un précision : mes corrections portent sur la syntaxe, la ponctuation et les fautes. Je n'ai pas corrigé les incohérences de sens.

Voilà... Bon courage Zuran ! Prends ton temps pour corriger. Wink


................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
zuran
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Dim 14 Oct 2012 - 7:08

Merci beaucoup, n'hésite pas pour la suite.^^

Là j'ai corrigé, j'ai pas tout pris en compte, de fois ce que j'ai pris en compte j'ai aussi modifié un peu ou arrangé autrement pour que ce soit encore mieux et franchement le résultat et meilleur.^^

Merci encore.

Pour la suite ben si c'est trop... chaud, t'es pas obligée de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Dim 14 Oct 2012 - 7:38

Tu n'as pas édité ton post, Zuran ? Parce que je retrouve les mêmes fautes qu'avant, lol...

Je verrais quand je corrigerais la suite, parce que là, j'ai plein de boulot...
En tout cas j'espère que ça t'aide, parce que c'est assez long à faire, lol ! Smile


................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.


Dernière édition par Melany le Dim 14 Oct 2012 - 8:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
zuran
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Dim 14 Oct 2012 - 7:45

Oui ça m'aide beaucoup, je posterai la version complètement corrigée.^^

Si tu as besoin d'aide pour ton boulot je peux t'aider si je peux et si tu veux.^^
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Dim 14 Oct 2012 - 8:03

Bon, j'ai lu le reste de ton chapitre.

Donc : Dans l'ensemble ce n'est pas mal du tout, tu t'es bien débrouillé pour écrire une scène de ce genre, Zuran !
Donc bravo.
Mais ensuite, tu pourrais nettement améliorer le tout :
- en changeant les tirets de dialogue pour mettre les corrects
- en évitant les didascalies entre parenthéses que tu as fait à trois reprises, si ma mémoire est bonne, car cela ne se fait pas ainsi dans un roman
- en rajoutant à des endroits des connecteurs logiques
- en rajoutant des détails, des infos, des adjectifs et des compléments
- en corrigeant les fautes en t'aidant d'un dictionnaire par exemple, ou bien d'Internet
- en limitant au strict minimum les répétitions.

Voilà, bon courage ! Smile

Quand tu auras édité ton post, je verrais si j'aurais le temps de corriger la suite ou pas. Smile

Ah, et au fait, pour les Bac de Nara, tu ne m'as pas répondu. Smile

Merci pour ta proposition de m'aider, mais malheureusement, pour ce que j'ai à faire, ce n'est pas possible ! Smile

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
zuran
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Dim 14 Oct 2012 - 8:11

ok merci bien j'espère que ça t'as plu.^^ (ce qui semble être le cas!^^)

Pour le BAC ben, elle en a fait par correspondance etc... elle est assez intelligente et apprend plutôt vite et bien en plus de bien retenir les choses.^^

Bon si tu veux j'écrirai la suite.^^
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Dim 14 Oct 2012 - 13:42

Commence par éditer ton post, Zuran, lol, s'il te plaît, pour que je puisse voir tes corrections et pour que je puisse corriger la deuxième partie ! Smile

Attention ! J'ai dit que je trouvais que c'était globalement plutôt bien écrit, je n'ai pas dit que ça m'avait plus ! Ce n'est pas la même chose... Wink Car les scènes de sexe ne me passionnent pas vraiment, on va dire. Il n'empêche que tu t'es bien débrouillé.

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Mer 17 Oct 2012 - 18:55

Alors, cette correction ? Smile

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
zuran
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Jeu 18 Oct 2012 - 8:35

Dès que j'ai le temps je corrige promis.

Pour les tirets ben j'ai déjà vu un bouquin qui avait les mêmes.^^
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Jeu 18 Oct 2012 - 18:47

Alors ce livre ne respectait pas les règles d'éditions, Zuran ! L'auteur ne devait pas être très au courant...

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
zuran
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Ven 19 Oct 2012 - 7:45

Ben disons que, je trouve que c'est bien plus clair et net comme ça les longs tirets à moins qu'il n'y ai une alternative ou je ne sais quoi?^^

La correction je sais pas quand je pourrai, quand j'aurai le temps sans doute... dsl...
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Ven 19 Oct 2012 - 20:50

Pas de soucis, Zuran, pour la correction. Wink

Simplement, si peux te donner un conseil : essaye de corriger ton écrit avec d'écrire la suite, sinon, tu risques d'avoir un peu de mal... mais c'est toi qui vois !

Pour les tirets, là encore, c'est toi qui vois. Soit tu décides d'enfreindre les régles d'éditions, soit tu préfères être le plus parfait possible et tu mets des "—". Wink

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
zuran
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   Jeu 22 Nov 2012 - 13:23

Ceci n'était qu'une scène en fait mais je vais voir si j'ai le temps de corriger.^^

Merci bien pour tes corrections.^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scène (strictement interdit aux moins de 18 ans!)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides :: Vos écrits, leurs écrits... :: Romans, news, polars,mangas, SF...-
Sauter vers: