A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides

La magie de la poésie
 
AccueilPortail.S'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -33%
Antivol en U pour vélo avec câble [Vente ...
Voir le deal
13.05 €

 

 Je parle à ceux qui doutent de la victoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Dad Allaoua
Flamme du forum.
Flamme du forum.
Dad Allaoua

Nombre de messages : 1638
Date d'inscription : 22/10/2012

Jeux du forum.
Points du joueur.:
Je parle à ceux qui doutent de la victoire Left_bar_bleue100/100Je parle à ceux qui doutent de la victoire Empty_bar_bleue  (100/100)

Je parle à ceux qui doutent de la victoire Empty
MessageSujet: Je parle à ceux qui doutent de la victoire   Je parle à ceux qui doutent de la victoire EmptyJeu 10 Sep 2020 - 7:16


Je parle à ceux qui doutent de la victoire

Je parle à ceux qui doutent de la victoire
Du bien sur le mal et de l’amour sur la haine,
À ceux qui tentent d’effacer de la mémoire
Collective l’histoire et les valeurs humaines,

Je m’adresse à ceux qui craignent de clamer
Dans le jour, aux monstres qui ajoutent
Des peines aux cœurs et aux yeux abimés
Par l’ombre épais des misérables cahutes,

Je parle aux mères des enfants perdus
Dans les rivages inconnus sans connaître
La voie qui les libère des entraves ardues
De la liberté pour espérer vivre et renaître

Dans un monde juste où le fort n’est fort
Que par la raison, le faible n‘est faible
Que par son envie de ternir l’éclat d’or
De lumière de la vérité intangible ;

Je tends ma main aux innocents dont
Les espoirs sont anéantis par la bestialité
Cruelle de ceux qui dansent le rigaudon
Autour des cadavres ensanglantés

Sans sentir les douleurs de ceux qui ont
L’œil fixé sur l’horizon inatteignable
Avec comme arme l’amour et le pardon
Qui calme les passions déraisonnables

À tous les humains qui espèrent voir
La mer absorber leurs souffrances, je dis :
Réveillez-vous ! Sortez de vos antres noirs !
La nature n’aime pas la foule abasourdie,

Les océans et les mers n’absorbent pas
Les souffrances, seul la capacité d’analyse
Et de réagir peut vous sauver du trépas
En changeant le climat qui vous paralyse

Par la peur, les réticences et la passivité
Vous laissant ignorer que la valeur ancrée
De l’humain augmente par sa capacité
De prendre sagement les décisions éclairées

Qui lui permettent de vaincre l’adversité
Extrême par la compréhension mutuelle
Qui renforcent les liens de la fraternité
Sans professer l’indifférence cruelle.

Dad Allaoua










































Revenir en haut Aller en bas
 
Je parle à ceux qui doutent de la victoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides :: Vos écrits, leurs écrits... :: Poèmes divers.-
Sauter vers: