A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides

La magie de la poésie
 
AccueilPortail.S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ivre d’amour (hommage à Arthur Rimbaud)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myrrha-El
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 4493
Localisation : sur mon petit nuage
Date d'inscription : 25/10/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
150/500  (150/500)

MessageSujet: Ivre d’amour (hommage à Arthur Rimbaud)   Dim 27 Oct 2013 - 14:40



Comme je m'abreuvais de rêves impossibles
Je me sentis troublé par l'immense chaleur
Envahissant mon corps. Mon cœur était la cible
De mille pensées troubles en noir et en couleur.
 
Je voulais m'étourdir, enfin tourner la page,
Oublier les mots doux murmurés en anglais,
Le doute qui, en moi, lentement se propage
Et le désespoir qui vient prendre le relais.
 
En suivant la jetée, contre vents et marées,
Moi, pauvre idiot blessé, en pensant à l'enfant
Je pleurai ! Et la mer qui s'était retirée
Savourait la douceur de l'été triomphant.
 
Or moi, ivre d'amour depuis l'adolescence,
Livré à tout jamais aux pleurs et aux sanglots;
Moi dont toutes les filles admirant la prestance
Avaient frotté le dos à la sortie de l'eau;
 
Triste, seul et confus devant tes yeux noisette,
Moi qui rêvais pour nous d'un éternel futur
Jalonné de baisers et de doux tête-à-tête
Dans un vallon perdu où l'air est toujours pur;
 
Moi qui sentais le goût de ton rire à dix lieues,
L'odeur de ton parfum irrésistible et frais,
Quidam éploré empreint de visions bleues
Je songe à nous deux quand s'insinuent les regrets.
 
J'ai cru à notre couple amoureux et sur l'île
D'un nuage enchanté découvert le bonheur.
Pourquoi m'as-tu quitté, ta pensée m'obnubile
Ne peux-tu revenir me rendre mon honneur?
 
Hélas, j'ai trop versé de larmes infamantes
Toute histoire est précaire, il suffit d'un impair
Pour briser les amours les plus déconcertantes.
Ô croyez-moi, je suis devenu un expert.
 
Madame vous m'avez facilité la tâche
En m'avouant ce jour que l'enfant bien aimé
Était le fruit d'un autre, un amant de ces lâches
Qui s'enfuient pour ne pas avoir à assumer.
 
Je ne puis maintenant  croire à mes états d'âme
Et s'il me prend l'envie d'avoir un enfançon
J'irai chercher celui dont le regard de flamme
Génère dans mon cœur un immense frisson.
 
Myrrha-El 27/10/2013
 
 
Revenir en haut Aller en bas
fahliil
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 522
Age : 17
Localisation : dans la mer
Date d'inscription : 22/08/2013

Jeux du forum.
Points du joueur.:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Ivre d’amour (hommage à Arthur Rimbaud)   Dim 27 Oct 2013 - 19:50

 
Revenir en haut Aller en bas
Myrrha-El
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 4493
Localisation : sur mon petit nuage
Date d'inscription : 25/10/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
150/500  (150/500)

MessageSujet: Re: Ivre d’amour (hommage à Arthur Rimbaud)   Dim 27 Oct 2013 - 19:59

merci, Fahlil elephant 


Ma source: le bateau ivre
(mais n'ayant pas le talent de Rimbaud, je n'ai pas cherché à personnaliser un objet, je me suis contentée de reprendre la construction des vers en parlant d'autre chose... en plus court car le poème d'Arthur comporte 25 quatrains !)
Revenir en haut Aller en bas
fahliil
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 522
Age : 17
Localisation : dans la mer
Date d'inscription : 22/08/2013

Jeux du forum.
Points du joueur.:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Ivre d’amour (hommage à Arthur Rimbaud)   Lun 28 Oct 2013 - 10:59

oui, ça fait un peu beaucoup ! lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Ivre d’amour (hommage à Arthur Rimbaud)   Dim 3 Nov 2013 - 21:18

C'est magnifique, Myrrha. Arthur penserait pareil, nul doute.

J'aime beaucoup ce poème car il raconte une jolie et touchante histoire, tes vers sont travaillés mais ils ne sont pas difficiles à suivre, on te lit d'un bout à l'autre très facilement.

Tu as dû mettre des heures à l'écrire, cet hommage !
Mille bravos, Myrrha, quelle belle plume tu as !  

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
soldat bleu
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1203
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/04/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
125/500  (125/500)

MessageSujet: Re: Ivre d’amour (hommage à Arthur Rimbaud)   Lun 4 Nov 2013 - 8:26

J'ai vraiment le sentiment qu'il y a eu un brusque déclic récemment. J'aime tout particulièrement la construction de tes derniers poèmes.

Seul bémol :

Citation :
à assumer.
Je trouve que ça fait un peu familier :s
Revenir en haut Aller en bas
Myrrha-El
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 4493
Localisation : sur mon petit nuage
Date d'inscription : 25/10/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
150/500  (150/500)

MessageSujet: Re: Ivre d’amour (hommage à Arthur Rimbaud)   Lun 4 Nov 2013 - 15:43

Soldat bleu, j'écris un peu moins ces temps-ci c'est peut-être pour ça? quant à "assumer" c'est vrai que c'est un peu familier mais c'est surtout très "fort" pour dire ce que je voulais dire.



Mais, non, Melany, je ne mets jamais "des heures" pour écrire un poème, en fait, je ne compte pas, mais il est rare que je n'écrive pas un poème d'une traite... même si, très souvent, je le modifie en le recopiant parce que telle ou telle tournure ne me satisfait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ivre d’amour (hommage à Arthur Rimbaud)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ivre d’amour (hommage à Arthur Rimbaud)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides :: Vos écrits, leurs écrits... :: Poèmes d'Amour.-
Sauter vers: