A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides

La magie de la poésie
 
AccueilPortail.S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il murmure à sa peau

Aller en bas 
AuteurMessage
soldat bleu
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1203
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/04/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
125/500  (125/500)

MessageSujet: Il murmure à sa peau   Ven 14 Juin 2013 - 17:42



Il murmure à sa peau

Il murmure à sa peau,
(Elle émet son accord)
En poussant chaque mot
Vers le bas de son corps.

Il aborde ses hanches,
Dévêtues sous l’aurore ;
Maintenant il se penche,
L’entrejambe s’arbore…

Il se tait pour y clore
Ses baisers les plus chauds ;
Un silence s’instaure
Puis sa bouche prévaut…

Elle, anhèle aussitôt,
Lui prolonge le cadeau :
Ses papilles pleines d’or
S’enfoncent sans effort…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Myrrha-El
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 4496
Localisation : sur mon petit nuage
Date d'inscription : 25/10/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
150/500  (150/500)

MessageSujet: Re: Il murmure à sa peau   Sam 15 Juin 2013 - 13:51

Ce poème n'a rien de "porno" rassure-toi! C'est un très joli poème d'amour, et l'on sent qu'effectivement, tu l'as beaucoup travaillé pour en faire un cadeau et découvrir ce trésor.




Accessoirement, tu m'apprends un nouveau mot:

Anhéler = haleter !

C'est sûr que ce mot a une douceur qu'on ne ressent pas dans haleter...
Revenir en haut Aller en bas
soldat bleu
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1203
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/04/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
125/500  (125/500)

MessageSujet: Re: Il murmure à sa peau   Sam 15 Juin 2013 - 14:19

Merci Myrrha

En fait je précisais parce que mes poèmes sont souvent beaucoup plus directes que la moyenne, surtout avec ce geste que j'encense (il suffit de voir mes autres poèmes : Un songe où tu dansais et J'embrasse un rêve et son premier chant de sirène). Tout l'équilibre que je cherche, c'est d'être direct sans être cru, et en insistant énormément sur l'adoration que ce geste m'inspire.

Pour anhéler, c'est parce que j'aime beaucoup les sons /a/ et /ɛ/ que j'emploie souvent dans les poèmes d'amour. Ils sont doux et ressemblent à des chuchotis de plaisir, je trouve.

Merci en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Il murmure à sa peau   Dim 16 Juin 2013 - 17:26

Ton spoiler m'a fait plus rougir que ton poème ! Embarassed Smile

Je suis tout à fait d'accord avec Myrrha : c'est très beau, très doux. Et toujours ce respect et cette adoration si chers à ta plume ! Bravo, Sébastien. Ce n'est pas facile d'écrire sur ce sujet... surtout de la manière dont tu le fais !

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
soldat bleu
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1203
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/04/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
125/500  (125/500)

MessageSujet: Re: Il murmure à sa peau   Dim 4 Aoû 2013 - 12:19

Tiens, je ne t'avais pas encore répondu.

Citation :
Ce n'est pas facile d'écrire sur ce sujet... surtout de la manière dont tu le fais !

Je crois que quelque soit le sujet - ou presque - ce qui compte, ce n'est pas de dire, mais ce qu'on souhaite dire en le disant. Dans mon cas, j'avais l'impression de répondre à un manque dans cette façon de dire et de montrer. Comme si elle n'existait pas. J'explique tout dans un article ici, mais tu vas sans doute encore rougir un peu à la fin...


Dernière édition par soldat bleu le Dim 4 Aoû 2013 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zihânn
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 46
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Il murmure à sa peau   Dim 4 Aoû 2013 - 12:36

Ouf, je n'ai pas rougi... Reste à voir ce qu'il en sera pour Mélany.... Wink 

J'ai bien apprécié de lire cet article. Je suis d'accord avec toi dans le sens où, effectivement, que ce soit au cinéma ou en littérature, on oppose souvent amour et sexualité au lieu de les considérer comme un tout, intimement lié. Mais bon, j'imagine que tout ça dépend énormément d'une personne à l'autre ; toutes les nuances peuvent être comprises entres les deux extrêmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://plaisirdecrire1.e-monsite.com/
Zihânn
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 46
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Il murmure à sa peau   Dim 4 Aoû 2013 - 12:40

Et avec ça, j'ai oublié de t'écrire mon avis sur ton poème.... Je le trouve également très agréable à lire, doux et chaud comme un bisou voyou dans le cou....

Par contre, je n'accroche pas trop à la rime : "L'entrejambe s'arbore". Quand je le lis à voix haute, ça donne une impression de "borborygme" peu plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
http://plaisirdecrire1.e-monsite.com/
soldat bleu
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1203
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/04/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
125/500  (125/500)

MessageSujet: Re: Il murmure à sa peau   Dim 4 Aoû 2013 - 12:54

Pour moi il existe vraiment deux langages distincts, et c'est comme s'il existait une frontière infranchissable entre :

- le langage qui encense l'amour pur, aimant, éternel, romantique, etc.
- le langage de l'érotisme, qui en lui-même ne me convient pas vraiment à cause de l'étiquette "littérature-érotique-sans-plus".

Et je me suis dit, pourquoi ne pas mélanger les deux - d'autant plus qu'au delà de l'aspect "je mélange les langages" que je me donne, c'est quelque chose que j'aurais vraiment voulu voir tel que je l'écris. Si ça existait exactement comme je l'aurais attendu (je trouve les auteurs classiques décevants à ce niveau), je ne crois pas que j'aurais été capable d'écrire une seule ligne sur le sujet. J'ai vraiment besoin d'avoir le sentiment (j'avoue : idéalisé) d'apporter une nouvelle dimension.

Je ne dis pas que j'innove. Mais j'avais quand même la sensation d'être face à un champ d'expression neuf.

D'ailleurs pour le moment, je bloque en écriture. Je pense avoir dit ce que ce je voulais ajouter, exactement comme je voulais l'ajouter. Maintenant, je cherche autre chose mais je n'ai pas encore trouvé.

C'était juste pour expliquer mon fonctionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Myrrha-El
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 4496
Localisation : sur mon petit nuage
Date d'inscription : 25/10/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
150/500  (150/500)

MessageSujet: Re: Il murmure à sa peau   Dim 4 Aoû 2013 - 14:43

Je pense qu'il est très difficile d'écrire des poèmes d'amour si l'on n'est pas soi-même amoureux. le langage amoureux peut se teinter d'un certain érotisme qui n'a rien à voir avec la pornographie.

Écrire un poème porno-érotique, ça ne demande pas beaucoup d'imagination: il suffit de faire un brain-storming (un catalogue, si tu veux) des mots du sexe, d'y ajouter un peu de vulgarité et de sous-entendus salaces et ça y est! (ce n'est pas du tout mon truc!)

Écrire un poème  "juste" érotique demande beaucoup de doigté pour suggérer sans appuyer trop fort sur le vocabulaire "coquin"... mais en sachant y puiser un peu pour "attiser la curiosité"... pour moi, c'est un exercice très difficile auquel je n'aime pas trop me livrer... mais que j'ai essayé une fois ou deux.

Et j'ajouterais que les poèmes "sensuels" sont plus souvent des poèmes d'amour dans lesquels on ose parler du plaisir des sens que des poèmes qui parlent de c**

(Enfin, c'est mon point de vue!Wink
Revenir en haut Aller en bas
soldat bleu
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1203
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/04/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
125/500  (125/500)

MessageSujet: Re: Il murmure à sa peau   Dim 4 Aoû 2013 - 16:05

C'est ça qui me déplaît aussi dans l'érotisme pris au sens général : le côté "coquin". Après ce n'est pas le cas de tous les auteurs/artistes, mais c'est l'étiquette et c'est pour ça que je tiens à m'en détacher. D'autant plus que jouer sur la suggestion, le non-dit, le sous-entendu, ça m'énerve : ce qui est sous-entendu reste à moitié entendu. Donc la frontière avec le porno reste floue dans l'intention si le seul critère est le sous-entendu.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il murmure à sa peau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il murmure à sa peau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides :: Vos écrits, leurs écrits... :: Poèmes sensuels.-
Sauter vers: