A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides

La magie de la poésie
 
AccueilPortail.S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène

Aller en bas 
AuteurMessage
soldat bleu
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1203
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/04/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
125/500  (125/500)

MessageSujet: J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène   Jeu 10 Jan 2013 - 20:18

TEXTE RETRAVAILLÉ

Citation:
Citation :
J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène

Au début je l’aborde en lui cachant que j’entre

Interdit, dans un songe ou son air esseulé ;

Mes doigts longent alors son corps ensorcelé

Et sa bouche en alerte où l’étau se concentre.


Peu à peu, je l’admire en devenant un chantre

Heureux parmi son or, inhalant notre aller ;

Imbu de son lit sage, en train de contempler

Le ponant qui chuchote au déclin de son ventre.


Inaugurant sa peau, j’enlève le tissu

Pendant que le coucher dont le miel est issu

Point très timidement pour s’offrir à mes lèvres ;


Il fait nuit sur le drap mû par nos longues fièvres,

Ne mêlant que ma bouche à son désert étroit

Et menant au matin le ponant qui décroit.




J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène

Au début je l’aborde, imaginant que j’entre,

Interdit, dans un songe, un éden esseulé ;

Mon souffle épouse alors son corps ensorcelé

Et puis sa bouche où l’or ingénu se concentre ;


Peu à peu, je l'admire en devenant un chantre

Heureux parmi l’étau naissant de notre aller,

Imbu comme un silence en train de contempler

Le ponant qui chuchote au déclin de son ventre.


Inaugurant sa peau, j'enlève le tissu

Pendant que le coucher dont le miel est issu

Point très timidement pour s'offrir à mes lèvres ;


Il fait nuit sur le drap mû par nos longues fièvres,

Ne mêlant que ma bouche à son désert étroit

Et menant au matin le ponant qui décroit.


Dernière édition par soldat bleu le Mer 21 Aoû 2013 - 13:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène   Jeu 10 Jan 2013 - 21:03

Je sais par avance que tu vas trouver mon commentaire pas à ton goût, mais il faut que je le dise : c'est très beau !
J'aime beaucoup cette douceur dans tes mots... c'est très doux, très intime, très poétique.
Moi qui ne suis pas très à l'aise avec les poèmes sensuels d'habitude... là, no soucis.
Rien que le titre résume la beauté de ton poème : "j'embrasse un rêve", "premier chant de sirène".
Philippine a bien de la chance !

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
soldat bleu
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1203
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/04/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
125/500  (125/500)

MessageSujet: Re: J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène   Ven 11 Jan 2013 - 8:16

Citation :
Je sais par avance que tu vas trouver mon commentaire pas à ton goût

Mais si Smile

Un commentaire permet toujours de savoir comment un texte est reçu.

J'aime bien le tien, parce qu'il me montre que l'effet voulu est bien atteint : je ne veux pas brusquer, c'est tout l'inverse.

Tu sais, j'aime raconter le contact intime exactement de cette façon, parce que je veux justement inspirer un sentiment tel que celui que tu décris dans ta réponse.

----


Tu sais, il ne faut pas me prendre pour un psychopathe des règles de versification. J'ai l'impression que c'est le sentiment que je donne. Bon, d'accord, tu as peut-être un peu quand même xD, mais je fais ça pour certaines, bien précises :

- D'abord, parce que j'aime essayer des nouvelles images, des nouveaux rythment et des nouveaux sons. Je trouve que l'intérêt des règles strictes est justement de s'obliger à vraiment écrire autrement, à trouver des mots, des rythmes et des sons auxquels ont ne pense pas spontanément. On anoblit son écriture.

- Ça m'oblige à bien vérifier le sens précis des mots dans le dictionnaire, à en découvrir de nouveaux, à vérifier les prononciations. Bref, je ne peux que perfectionner mon français : j'évite certaines fautes de sens.

- Ensuite, je lis en long et en large de la poésie classique afin de voir "comment on fait" les auteurs classiques s'en sortent avec ces règles.

- Enfin, et c'est le but ultime, employer des rythmes et des mots différents, c'est un exercice difficile : comme je n'ai pas l'habitude, j'essaye d'être le plus délicat possible. Et au final, ça sert un objectif d'amour très pur, en harmonie avec ce que je veux raconter et la façon dont je veux le faire sentir.

Tout ça pour te dire que je n'emploie pas la règle stricte dans le but de faire de la rime stricte. Bon, il y a peut-être, certes, un petit côté fanfaronnant de ma part : c'est vrai que j'aime montrer que si je veux le faire, je peux le faire xD Mais autrement, la règle n'est qu'un moyen pour susciter ce que j'ai expliqué. Ce n'est pas une fin.

La règle me permet de vraiment me sentir dans un autre univers, en dehors de celui des mots et de la vie de tous les jours. Or, quand j'écris, je veux justement que l'on se sente le temps d'un moment "ailleurs" ; je veux créer une atmosphère irréelle, éphémère et magique, en dehors du monde quotidien désenchanté. Ce que je veux, c'est émerveiller, susciter la contemplation ; je veux que le lecteur ait l'impression d'embrasser ma "petite sirène" ; je veux partager au lecteur le goût sucré de sa bouche humide et de ses cheveux purs ; je veux que le lecteur ait l'impression de la déshabiller tendrement et de la contempler nue... Je veux permettre au lecteur de l'aborder comme une petite déesse endormie, afin de lui faire l'amour tout en douceur, pour la première fois, avec les lèvres.

Et la règle n'est qu'un moyen à tout cela.

Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène   Ven 11 Jan 2013 - 17:04

Merci pour ta réponse et les précisions, Sébastien !
C'est vrai que je comprends mieux, à présent, ton amour des règles poètiques classiques. Smile

Je suis rassurée que tu ais apprécié mon commentaire ! Surtout que j'avais fait un effort pour l'écrire, lol... Smile
Mettre des mots sur ce que l'on ressent, ce n'est pas si évident ! En tout cas, le but que tu t'es fixé pour écrire ce poème est atteint ! Un grand bravo pour cela.

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
soldat bleu
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1203
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/04/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
125/500  (125/500)

MessageSujet: Re: J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène   Dim 13 Jan 2013 - 20:49

Quelques (petites) modifications histoire de fluidifier mon texte :

Citation :
J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène

Au début je l’aborde en lui cachant que j’entre

Interdit, dans un songe ou son air esseulé ;

Mes doigts longent alors son corps ensorcelé

Et sa bouche en alerte où l’étau se concentre.


Peu à peu, je l’admire en devenant un chantre

Heureux parmi son or, inhalant notre aller ;

Imbu de son lit sage, en train de contempler

Le ponant qui chuchote au déclin de son ventre.


Inaugurant sa peau, j’enlève le tissu

Pendant que le coucher dont le miel est issu

Point très timidement pour s’offrir à mes lèvres ;


Il fait nuit sur le drap mû par nos longues fièvres,

Ne mêlant que ma bouche à son désert étroit

Et menant au matin le ponant qui décroit.

(c) 10 Janvier 2013 – Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Leyfea
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 1570
Age : 39
Localisation : D'ici et d'ailleurs
Date d'inscription : 05/10/2010

Jeux du forum.
Points du joueur.:
175/500  (175/500)

MessageSujet: Re: J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène   Jeu 17 Jan 2013 - 10:44

Les modifications le rendent plus joyeux, moins triste de par le choix de certains mots
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène   Mer 27 Mar 2013 - 16:33

Je n'ai pas changé d'avis : c'est toujours aussi doux et beau, Sébastien.

"Inaugurant sa peau", je trouve que cela donne un côté très respectueux, cela donne un côté très important à la femme, j'aime beaucoup... Smile Ça la met en valeur, à l'égal de l'homme. Je ne sais pas si j'arrive à bien m'exprimer. ^^

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
soldat bleu
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 1203
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/04/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
125/500  (125/500)

MessageSujet: Re: J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène   Mer 27 Mar 2013 - 16:55

Melany a écrit:
"Inaugurant sa peau", je trouve que cela donne un côté très respectueux, cela donne un côté très important à la femme, j'aime beaucoup... Smile

Et c'est exactement ce que je veux faire passer : aborder l'autre en position d'adoration, avec un respect intense et sincère... Content que l'effet voulu soit perçu. Merci !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène   

Revenir en haut Aller en bas
 
J’embrasse un rêve et son premier chant de sirène
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides :: Vos écrits, leurs écrits... :: Poèmes sensuels.-
Sauter vers: