A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides

La magie de la poésie
 
AccueilPortail.S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Essais sur la poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amapoesia
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 691
Age : 43
Localisation : Allorée
Date d'inscription : 31/05/2012

Jeux du forum.
Points du joueur.:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Essais sur la poésie   Mer 27 Juin 2012 - 8:11

(je ça poste tel quel. J'avais écrit cet exercice quand j'étais sur un autre site de poésie où j'ai beaucoup appris)

Essais sur la poésie

La poésie est multiple, y compris pour un même poète ; et j’avais envie d’explorer un peu trois de ses formes.
J’ai commencé par ce qui m’arrive le plus souvent : l’envie de créer, qui commence au hasard et où un sujet prend forme en se mêlant à un fond, choisi au jugé, à tâtons.

Étrange, cette envie qui souvent me prend.
Envie d’écrire, de composer, de créer,
N’importe quoi, mais beau, poétique et touchant.
Il me faut un sujet afin de commencer,
Rien qu’un mot, une idée, le début d’une phrase.
Mon imagination s’empare de l’appât.
Mordant à l’hameçon, d’un coup, mon cœur s’embrase.
Les pieds succèdent aux pieds, formant pas à pas,
Des vers délicats, les uns aux autres liés
Par le fond du sujet et par l’accord des rimes,
Et tout ensemble réalisant, la magie.
Incroyable esprit à la puissance sublime,
Je reste médusée face à la poésie.


(Som, comme tu vois, diérèse au premier « envie » et pas au second… ce n’est pas idéal, mais je n’avais pas la patience de m’y pencher plus)

Puis j’ai voulu explorer la poésie qui commence par la forme et dans laquelle on verse le fond, comme dans un moule, jusqu’à ce que les deux soient unis à la perfection.
Soyez indulgents pour celui-ci, c’est la première fois que je tente une double acrostiche et la difficulté est écrasante.


Précieuse est la pensée qui se veut si joliE
Odyssée merveilleuse au pays du défI
Essais et ébauches et recommencementS
Savoureux désarrois jusqu’à l’apothéosE
Infinie volupté des mots, comme un échO
Eclatant, dérisoire qui devient beaucouP


Puis finalement, peut être ce que je préfère, le fond pur.
Les mots jetés tels quels, au fur et à mesure de leur apparition, sans recherche. Juste la transcription du cœur.

L’encre est le sang de nos âmes.
Il s’écoule de nos veines-mots,
Sur nos pages-vies.
Mais l’hémorragie, bien loin d’être mortelle,
Alimente le souffle qui nous fait tenir.
Anthropophages oniriques,
Nous avons pour subsistance le sang des uns
Qui se déverse dans les autres,
Nos rêves, nos sentiments, nos émotions.
Je me nourris de toi, tu te nourris de moi
Et ensemble nous grandissons
Nous devenons plus riches, plus beaux, plus forts.
Et notre sang coule plus vif et plus épais.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/AmaCourtois
jeancharles
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Masculin Nombre de messages : 3058
Age : 51
Localisation : abbeville
Date d'inscription : 03/03/2009

Jeux du forum.
Points du joueur.:
110/500  (110/500)

MessageSujet: Re: Essais sur la poésie   Mer 27 Juin 2012 - 9:29

Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenuechezjeancharles.centerblog.net/
Myrrha-El
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 4494
Localisation : sur mon petit nuage
Date d'inscription : 25/10/2011

Jeux du forum.
Points du joueur.:
150/500  (150/500)

MessageSujet: Re: Essais sur la poésie   Mer 27 Juin 2012 - 11:27

Bravo pour ton acrostiche inversée... elle est top ! (je vais essayer, peut-être!)

Je crois que la poésie est avant tout l'expression d'une émotion, l'envie d'exprimer la beauté de la nature par les mots (quand on ne sait pas le faire autrement!) et que la prosodie n'est qu'une béquille sur laquelle s'appuyer.

Mais je n'ai rien contre les exercices de style, et essayer de combiner la beauté des mots et la rigueur d'un poème classique, ne ressort pas uniquement d'un "travail mécanique" .C'est une discipline qu'on s'impose (ou non) par choix personnel.
Comme toi, j'aime la musique des vers, c'est pourquoi j'utilise souvent l'alexandrin, qui est certainement le plus chantant.
Mais j'aime bien aussi alterner les vers longs et les vers courts ça donne un autre rythme, plus saccadé, mais que je trouve aussi agréable...

À propos des alexandrins, je viens de trouver ceci:
Citation :
Le vers médiéval est organisé en deux hémistiches mais, contrairement à l'alexandrin classique, tolère une syllabe féminine surnuméraire à la césure (césure « épique »).
qui me conforte un peu dans mes horribles habitudes de manger les e!

Sinon, il est intéressant de voir comme, au cours des siècles, la règle les concernant a évoluée !

En ce qui concerne diérèse et synérèse là aussi, il faut savoir s'éloigner des règles classiques qui sont parfois un véritable casse-tête chinois !
Revenir en haut Aller en bas
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Essais sur la poésie   Mer 27 Juin 2012 - 13:17

Génial ces trois poèmes, Ama, bravo !

J'aime beaucoup le premier.
Le deuxième doit être vraiment compliqué et casse-tête à faire !
Et le troisième, libéré des règles poétiques, est très fort.

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
Amapoesia
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 691
Age : 43
Localisation : Allorée
Date d'inscription : 31/05/2012

Jeux du forum.
Points du joueur.:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Essais sur la poésie   Mer 27 Juin 2012 - 14:06

C'est exactement ça, Mélany.
Je trouve que les règles sont intéressantes à travailler, c'est un challenge, un plus qui donne envie de se dépasser,
mais concernant la profondeur, le sens, je trouve que rien n'équivaut la liberté qui laisse toute sa place à la puissance des mots.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/AmaCourtois
Melany
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 18885
Date d'inscription : 21/04/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
600/1000  (600/1000)

MessageSujet: Re: Essais sur la poésie   Mer 27 Juin 2012 - 17:56

C'est exactement ce que je pense aussi !
Libres, les mots ont beaucoup plus de "poids".

................................................................................................................
Aides diverses (cliquez sur les liens) :
- Héberger une image
- Poster une vidéo
- Faire une citation
- Accent sur les lettres en majuscule et codes ordis
- Infos hébergement d'images


Tout ce que l'on fait nous revient par trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Essais sur la poésie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Essais sur la poésie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides :: Vos écrits, leurs écrits... :: Poèmes divers.-
Sauter vers: