A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides

La magie de la poésie
 
AccueilPortail.S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 UNE VOIX… UN AMOUR PERDU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kacem_loubay
Lueur
Lueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 69
Localisation : Khénifra 54000 Maroc
Date d'inscription : 13/02/2009

Jeux du forum.
Points du joueur.:
100/500  (100/500)

MessageSujet: UNE VOIX… UN AMOUR PERDU   Mer 23 Déc 2009 - 21:05


UNE VOIX… UN AMOUR PERDU

…Le silence courbe l’échine
Le silence ne se fait plus silence
Une voix parvient de loin
Traverse les cloisons de l’espace
Une voix douce
Qui vit dans des axes d’une modulation
Lente, claire, chaleureuse…

Et puis elle monte en crescendo
Monte en spirale dans le temps
Des mots chargés d’un vent de nostalgie
Des appels qui viennent d’un cœur tourmenté
Un amour platonique ancré dans le passé

Quand le ciel s’étire dans sa limpidité
Que le soleil vit d’une tiédeur printanière
Et les mots qui circulent libérés
Caressent tous les sens en éveil
S’infiltrent à travers le corps
Comme une décharge inaccoutumée
Et le silence se brise de nouveau
S’étouffe dans les bras de la vallée
Et tout redevient calme, très calme…

Telle une suspension mesurée
Des notes longtemps en gestation
Emergent dans la dimension de la quiétude
L’archet sensible s’appuie sur les cordes
Et les fait enflammer
Le violon sort de son isoloir
Et fait vibrer le tout

La voix reprend en un chant monocorde
Une musique spirituelle s’étend
Une transe où le verbe monte, monte
Dans la description de l’amante :
« Son corps est une idole d’un ancien empire
Ses yeux défient les plus belles étoiles
Ses lèvres donnent l’envie aux croissants de lune
Sa démarche de reine n’a pas d’égale
C’est une rose aux mille pétales
Et son arôme déversé envoûte tous les hommes… »

L’archet décrit une descente
On dirait le voile d’un bateau
Lacéré par les rafales du vent du large…
Un long soupir aiguisé, des lamentations…
Et la voix avoue tout en clamant
« Elle m’a quitté pour un autre
Elle m’a toujours aimé…
Mais les autres nous ont éloignés

Qu’elle est la différence chez les hommes
Nous avons pris le même poison
Moi le venin ne fait que creuser ses sillons
Et d’elle je ne reçois aucun appel
Vous qui écoutez mes profondes plaintes
Dîtes-moi est ce un crime d’aimer
Et si l’amour est un vrai délit
Alors, il faut détruire à jamais l’amour… »

Et le silence recouvre le tout
Tout vit sous un autre linceul
Plus de voix, plus de soupirs…
Il s’en va, effacé de la vallée
Plus de musique attristé
Demain il sera de retour : c’est son rituel
Il se présentera à la même heure, même lieu
Il lèvera les yeux vers une demeure abandonnée
De sa bien aimée il n’évoquera qu’un esprit
Et les vagues qui surgiront
Ne feront qu’attiser
Les mille pensées dénaturées du passé…

© kacem loubay
Mercredi 21 Décembre 2005
Khénifra – Maroc
Loubay_k@yahoo.fr
Le poète de l’autre rive









Revenir en haut Aller en bas
http://metamorphause.free.fr/kacem_loubay.html
reveuse
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2059
Age : 29
Localisation : sur son nuage
Date d'inscription : 15/03/2008

Jeux du forum.
Points du joueur.:
150/500  (150/500)

MessageSujet: Re: UNE VOIX… UN AMOUR PERDU   Mar 29 Déc 2009 - 17:35

C'est très doux,très tendre...le silence peut etre plus parlant et l'absence plus présent que la présence elle même
Revenir en haut Aller en bas
 
UNE VOIX… UN AMOUR PERDU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides :: Vos écrits, leurs écrits... :: Poèmes d'Amour.-
Sauter vers: