A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides

La magie de la poésie
 
AccueilPortail.S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diogène tendit sa main aux statues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dad Allaoua
Flamme du forum.
Flamme du forum.
avatar

Nombre de messages : 657
Date d'inscription : 22/10/2012

Jeux du forum.
Points du joueur.:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Diogène tendit sa main aux statues   Dim 16 Avr 2017 - 12:13

Diogène tendit sa main aux statues

Diogène tendit sa main aux statues
Pour s’habituer peu à peu au refus
Moi, je désire m’adresser aux sourds
Pour éveiller les vieux troubadours

Et connaître les secrets de la passivité
Qui creuse la tombe des mots savants
Dans un rocher curieusement sculpté
Par les grains durs du sable mouvant.

Diogène perçut dans la richesse
La tyrannie, moi je la trouve dans
Le silence, l’immobilité et la bassesse
D’âme que nourrisse le vice impudent

Des hommes fatalement condamnés
À la servitude humiliante des seigneurs
Sans défendre l’honneur de leurs aînés
Ou saisir la mission des empoisonneurs.

Diogène trouva la tranquillité d’esprit
Avec les chiens, moi je la perçois bien
Dans les paroles dénonçant le mépris
Et l’injure causant le choc microbien

En exacerbant les tensions et la crise
Profonde d’un nouveau système arrangé
Par des gens conduits sous l’emprise
D’une ambition qui les rend enragés.

Diogène ne craignait ni les puissant
Ni la misère, moi je crains le silence
Des savants devant ce renaissant
Désordre qui engendre la violence.

Dad Allaoua









Revenir en haut Aller en bas
 
Diogène tendit sa main aux statues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides :: Vos écrits, leurs écrits... :: Poèmes divers.-
Sauter vers: