A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides

La magie de la poésie
 
AccueilPortail.S'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le clochard de Bruxelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merci
Lueur
Lueur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 27
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Le clochard de Bruxelles   Dim 6 Sep 2015 - 18:50

Il y a longtemps sur les rues de Bruxelles
Un enfant dormait sous la belle misère.
Aucun bruit même le plus cruel,
Le réveillait de ses beaux rêves qu’ils l’infligèrent

Maux de vie et maux de mort ;
Et ses lointains souvenirs où jadis,
Tenant par ses mains, tout l’or
Que ses ancêtres portaient par avarice ;

L’aidaient à songer ce que le monde porte au tour de son cou :
Chaines, larmes, tristesse et orgueil.
Cela semblait si salle et amer de goût,
Qu’il préférait oublier son temps passé en fessant le deuil.

Son espoir était tourné vers l’abandon
Et ses prières étaient dédiées à la solitude ;
Ses pensées piégées dans un béton
Que nul ne savait l’extraire par sa plénitude.

Quel triste enfant était cet homme,
Noyant ses désirs dans ses pleurs
Et buvant le vin comme seul sérum
De sa maladie d’être sans valeur.

Il disait : « J’aime ma vie dans ses bonheurs
Mais jamais je n’ai pu goûter au plaisir
Et seul mon désespoir croit encore à cette heure
Où un jour je pourrais l’accueillir. »

Alors, chaque soir par un geste élégant,
Il tourna sa couverture trouée par ses plis,
Dur et humide, froid et jaunâtre le permettant
De le faire croire qu’il dort sur un chaleureux lit.
Revenir en haut Aller en bas
Shâhin Doshmanesh
Petite flamme.
Petite flamme.
avatar

Masculin Nombre de messages : 142
Age : 52
Localisation : IRAN
Date d'inscription : 13/04/2015

Jeux du forum.
Points du joueur.:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le clochard de Bruxelles   Lun 14 Sep 2015 - 20:57

qu'ils l'infligèrent ?!

sale

fessant ?! faisant

Dont nul
Revenir en haut Aller en bas
 
Le clochard de Bruxelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'ombre des mots & Les Collections Éphélides :: Vos écrits, leurs écrits... :: Poèmes tourment.-
Sauter vers: